Socculus



Duo chorégraphique

Création 2019

Durée : 30 minutes

 

Sur la base, on battit, on érige, on pose. Ce sont les diverses manières d’utiliser l’objet du socle ainsi que ses multiples définitions qui nous ont intéressées pour la création du duo Socculus/Soccus. En effet, dans l’art, comme dans l’architecture, l’artisanat et la géologie, le socle ramène aux notions de poids, d’encrage, d’équilibre, mais également de fragilité. C’est un point intermédiaire entre deux éléments.

Dans les étapes de travail, nous voudrions expérimenter dans cette pièce des notions telles que: la posture sculpturale, l’étirement corporel et temporel, l’espace intermédiaire, la connexion, le point de vue du visible et de l’invisible.

Cette pièce se voudrait en multiples formats, selon les différents espaces qui souhaitent l'accueillir.

 

 

Chorégraphies et interprétation : Maxime Aubert et Nathan Arnaud

Photographe: ©Camille Hervouet

Régie lumière: Angèle Besson

 

 

Socculus sera la première forme d'un diptyque qui à pour enjeu de commencer dans le petit, le réduit pour s'étendre ensuite vers le grand. Dans cette version courte, la contrainte spatiale devient le socle de la création. Les deux interprètes cherchent alors un lien, un appui, un contact, une forte intériorité qu'ils font vivre avec le paysage qui leur est donné.

 

Les partenaires:

La Ville de Nantes

Le SEPT CENT QUATRE VINGT TROIS

La Toue de Nantes

 

Les représentations:

14 novembre 2019 / Le Quatrain de Haute-Goulaine (44) / Gratuit et ouvert à tous

29 juin 2019 / La Toue de Nantes (44)

 


Carnet de résidence d'avril 2018 :

Une réalisation d'Angéline Contassot, volontaire en service civique.